Centre de Valorisation des Matériaux

Depuis plusieurs années, dans le cadre de ses opérations de travaux et de sa démarche en faveur de l’économie circulaire, Port Atlantique La Rochelle est amené à gérer des terres, des matériaux excavés ou des matériaux de déconstruction en vue de leur valorisation lorsqu’elle est possible.

Le développement de la filière de revalorisation des matières et matériaux fait partie des actions du projet stratégique 2020-2024.


Ainsi, l'approche méthodologique des projets d'aménagements portuaires intègre notamment :

  • L’intention portée sur les matériaux à récupérer, 
  • La mise en place d’une stratégie de réemploi pour la réalisation des futurs aménagements.

 

CVM logo

 

Dans ce cadre, le Port s'est doté d’un Centre de Valorisation des Matériaux (CVM) qui gère les opérations suivantes :

  • L'extraction, la réception et le traitement de sédiments sur le site de traitement des sédiments de La Repentie,
  • La réception et le compactage de matériaux sur le site de stockage des matériaux inertes pour le comblement de La Repentie,
  • La valorisation des matériaux de déconstruction par le concassage et/ou criblage de matériaux granulaires (sable, sédiments, marno-calcaire, Ballasts…) sur divers sites portuaires.
 

Site de traitement des sédiments

traitement sédiments photo

Situé au nord de La Repentie, à côté du site de stockage des matériaux inertes, le centre de traitement des sédiments est opérationnel depuis fin 2018. Développé sur environ quatre hectares, il se compose de deux bassins d'égouttage de 10 000 m3 chacun, d'une aire de travail et de deux lagunes de traitement des eaux.
Les sédiments qui  y sont traités sont valorisés en remblai dans le cadre de l'aménagement de La Repentie mais aussi pour constituer des merlons paysagers ou des sous-couches routières. Les caractéristiques des sédiments sont exigées pour un examen préalable avant acceptation. Conformément à l'arrêté préfectoral "le centre de traitement des sédiments ne peut accueillir que des sédiments non dangereux inertes et des sédiments non dangereux non inertes."

Le centre a revalorisé en 2020 deux lots d'environ 10 000 m3 de sédiments en provenance de l’agglomération de La Rochelle et du Port de plaisance de La Rochelle. Une fois déshydratés et analysés ces sédiments ont été valorisés pour créer des merlons qui ont participé à l’aménagement de la zone de biodiversité de la Repentie Nord.

Le centre de traitement des sédiments permet d'apporter aux entreprises et aux collectivités du territoire une solution pour la valorisation des sédiments non immergeables locaux.

POUR TOUTE INFORMATION :
Tél : 05 46 67 15 70 ou 05 46 00 56 40
Envoyer un mail

Texte officielArrêté préfectoral d'exploitation n° 17-0455

Site de stockage de matériaux inertes

La Repentie photo 2

Port Atlantique La Rochelle gère le site de stockage de matériaux inertes situé au nord du Port à La Repentie. Sur ce site sont collectés les matériaux inertes du BTP afin de les valoriser en remblais dans le cadre du comblement de La Repentie, projet majeur d'aménagement portuaire.

Les matériaux acceptés issus de l'activité bâtiment et travaux publics sont inertes, c'est-à-dire sans impact significatif sur l'environnement. Ainsi, tout dépôt de matériaux doit satisfaire aux conditions réglementaires définies dans l'arrêté d'exploitation en date du 10 mars 2017 et être en particulier exempts de pollution.

IMPORTANT : 

Le site de stockage de matériaux inertes est actuellement fermé.
Afin de réaliser dans les meilleures conditions ses projets d'aménagements, Port Atlantique La Rochelle a été amené à suspendre son activité de réception pour quelques mois.

Pour toute information complémentaire :
Tél . : 05 46 67 15 70 ou 05 46 00 56 40

Envoyer un mail

Valorisation des matériaux de déconstruction

Concassage 2


Dans le cadre de ses opérations de travaux et de sa démarche en faveur de l’économie circulaire, le Port est amené à gérer des terres, des matériaux excavés ou des matériaux de déconstruction en vue de leur valorisation lorsqu’elle est possible. Les techniques de concassage et /ou de criblage (1) sont mises en œuvre en fonction des opportunités et des besoins.

Après avoir procédé à une caractérisation environnementale et une classification géotechnique des matériaux, Port Atlantique La Rochelle travaille avec des laboratoires indépendants afin d'obtenir une formulation pour un matériau réutilisable appelé grave de déconstruction.

L'objectif est d'obtenir une Fiche Technique Produit (FTP) qui sera alors la "nouvelle pièce d'identité" de ce matériau. Cette dernière étape permettra alors de valoriser le matériau pour des usages routiers et notamment dans la composition de structure de chaussée.

L'intérêt de l'opération est double pour le Port : sur le plan environnemental une deuxième vie est donnée à une matière première déjà présente sur le site pour des aménagements futurs, et économiquement, cela évite d'avoir à évacuer des matériaux.

(1)  Le concassage est l’opération qui permet la réduction granulométrique des matériaux, autrement dit la diminution de la taille des éléments qui constituent les matériaux en cours d’élaboration. Le criblage est l’opération qui permet la séparation granulométrique des éléments. Autrement dit les éléments composant le matériau à cribler sont séparés en deux catégories : d’une part, ceux qui sont plus grands qu’une certaine dimension, d’autre part, ceux qui sont plus petits.