Vracs agricoles

Une offre optimisée

Photo tourteaux

Comptant pour 9 % du trafic en 2019, les importations de vracs agricoles concernent principalement les engrais manufacturés (68 %) et l’alimentation animale (32 %).
Les investissements réalisés dans les structures de stockage pour les apports de tourteaux de soja et de tournesol, par l’opérateur EVA (Etablissement Vraquier de l’Atlantique), filiale du Groupe Sica Atlantique et du Groupe Maritime Kuhn, permet à cette filière de poursuivre son développement.

A la fin de l’année 2018, la société EVA a mis en service son nouveau magasin de stockage « Saint-Marin », de 50 000 tonnes de capacité. Il est dédié aux produits pour l’alimentation animale et assure un niveau de qualité et de sécurité optimal pour l’ensemble des prestations. Ce nouvel équipement positionne La Rochelle sur des flux réguliers d’importation de tourteaux de soja et de tournesol en apportant, en plus de la capacité de stockage, des services en termes de traçabilité, de ségrégation, de contrôle qualité et de sécurité alimentaire.

Pour le marché des engrais solides, la société ATENA (filiale du Groupe Sica Atlantique) a réorganisé sa logistique en 2018. D’une part, en reconditionnant ses moyens de manutention mobile pour augmenter les débits sur les terre-pleins ainsi qu’en entrée de magasins. D’autre part, en faisant l’acquisition de deux magasins et permettant ainsi de maintenir à 100 000 tonnes le volume de stockage disponible pour les fertilisants.

 

Trafic portuaire 2019

Retrouvez toutes les informations sur le trafic portuaire 2019 dans L'Escale Atlantique N° 136 - Février 2020