L'ancrage territorial

Outil au service de l’économie du territoire, le Port s’implique tout naturellement dans les projets liés au développement durable au-delà du périmètre portuaire. A titre d’exemple, il est membre du consortium La Rochelle Territoire Zéro Carbone, de l’association MER (Matières Energies Rochelaises) dédiée à l’économie circulaire, membre fondateur de la Fondation Fier de nos Quartiers et de la Fondation Université.

La Rochelle Territoire Zéro Carbone

6 La Rochelle Territoire Zéro Carbone

Et si nous devenions le premier territoire littoral urbain français à atteindre la neutralité carbone ? C’est l’ambitieux projet du consortium rochelais (Communauté d’Agglomération, Ville de La Rochelle, Université, Altantech, Port Atlantique La Rochelle) lauréat de l’appel à projet national « Territoires d’Innovation de Grande Ambition » (TIGA).

Le 16 septembre 2019, l'Etat a désigné 24 lauréats dont "La Rochelle Territoire Zéro Carbone". Chiffré à 82 M€, le plan d'actions  "La Rochelle Territoire Zéro Carbone" va bénéficier d'un soutien financier de 25 M€ octroyé à des structures publiques et privées par la Banque des Territoire.

Moins d’émissions, plus d’absorption
Le projet rochelais vise à la fois à diminuer la production de CO2 (grâce à la mobilité durable, aux énergies renouvelables, à la rénovation des bâtiments, à la valorisation des déchets et circuits locaux de recyclage, à l’accompagnement aux changements d’usage) et à mieux absorber le carbone en circulation dans l’atmosphère grâce aux « puits de carbone ». Ils peuvent être artificiels (colonnes de phytoplancton) ou naturels (forêts, sols, océans).

Cette démarche collaborative inédite permet  de fédérer de nombreux acteurs locaux, de mettre en relation des initiatives, publiques et privées et d’en imaginer de nouvelles.

Port Atlantique La Rochelle s’est principalement positionné sur quatre thématiques : l’écologie industrielle et territoriale, la production et l’autoconsommation d’énergie, le bâti et la gestion des données.


Retrouvez ici le dossier de presse La Rochelle Territoire Zéro Carbone
Retrouvez ici le numéro 130 de l'Escale Atlantique spécial La Rochelle Territoire Zéro Carbone

Association MER

7 Association MER

Comment concilier développement économique et protection de l'environnement ? En rationalisant ses flux de matière et d'énergie !
C'est l'objet de l'Ecologie Industrielle et Territoriale, un des piliers de l'économie circulaire.
"Les déchets des uns deviennent les ressources des autres" !

En 2016, Port Atlantique La Rochelle et l’Union Maritime de La Rochelle ont engagé une démarche d’Ecologie Industrielle et Territoriale, identifiable sous le label MER (Matières Energies Rochelaises) et soutenue par l’ADEME & la Région Nouvelle Aquitaine. Cette démarche mobilisait une quarantaine d’entreprises des quartiers de La Pallice et Chef de Baie. Ces dernières ont fait l’objet d’un diagnostic individuel de leurs flux entrants et sortants, de matières consommées et de déchets produits, d’eau utilisée et rejetée, d’énergies consommées et émises, mais aussi d’équipements et services rendus et attendus. Depuis le 15 janvier 2019, la démarche MER a évolué pour se constituer en Association. Le Port siège au bureau de cette dernière. 

17531-LOGOPALR-LOGOMER-RVBLes actions et coopérations des entreprises ont déjà produit leurs premiers résultats, tels que la mutualisation de palettes entre plusieurs entreprises, l’achat de véhicules, la poursuite de la solarisation des toitures portuaires (4,4 GWh/an installés), le lancement d’études sur la récupération des eaux de pluie, l'amélioration de la valorisation des résidus de cargaison (85% valorisés en 2018), le recyclage de déchets du BTP en sous-couche de forme (sous le revêtement) d'un parking sur le domaine portuaire, etc...

 

Pour en savoir plus, merci de contacter par mail, Rémi Justinien, Délégué de l’Association.
Vous pouvez également consulter l'article de l'Escale Atlantique N°126 qui y fait référence.

Fondation Fier de Nos Quartiers

8 Fondation Fier de nos quartiers


La Fondation Fier de Nos Quartiers a pour mission de soutenir des projets d’intérêt général émanant de structures à but non lucratif qui contribuent à l’amélioration de l’image des quartiers de La Rochelle  et à leur réappropriation par leurs habitants. Ces projets s’inscrivent dans des domaines divers et variés, tels que le sport, la culture, le social, l’environnement, l’entraide…

Dans le cadre de son engagement RSE et de sa contribution au développement durable local, Port Atlantique La Rochelle s’est engagé au sein de la fondation en tant que membre fondateur.

Implanté à l’ouest de La Rochelle à proximité des quartiers de La Pallice, Laleu, La Rossignolette et Port-Neuf, le Port se sent particulièrement concerné par la vie de ces habitants.


En 2019, le Port a
soutenu 37 projets à
hauteur de 143 000€

Logo Fier de Nos Quartiers

« Engagé depuis plusieurs années dans une démarche de responsabilité sociétale, le Port souhaite contribuer à la création de valeur (au sens le plus large) sur le territoire.
Adhérer à la fondation, c’est pour lui une façon différente et originale de contribuer à cette valeur, en aidant des projets portés par d’autres à grandir. »

Michel Puyrazat - Président du Directoire du Port

Fondation La Rochelle Université

9 Fondation La Rochelle Université


Membre fondateur de la Fondation La Rochelle Université, le Port traduit ainsi sa forte volonté à jouer pleinement son rôle d'acteur économique auprès du monde de l’enseignement et de la recherche.

En devenant membre de la Fondation La Rochelle Université, dont la Responsable Ressources Humaines du Port est la Vice-Présidente, le Port se donne l’opportunité de réfléchir et d’agir avec le monde de l’enseignement pour mieux appréhender et anticiper les évolutions.

Les liens étroits qui unissent le Port et l’Université ont permis la création d’une mineure métier « économie portuaire et maritime » au sein de l’Université de La Rochelle, avec le concours actif du Port. Ce programme d’une centaine d’heures au total permet à des étudiants de licence d’acquérir des compétences dans le domaine maritime, de découvrir les métiers portuaires et ainsi donner une coloration particulière à leur diplôme. Cette coopération s’inscrit dans la droite ligne stratégique de l’Université autour de la problématique LUDI (Littoral Urbain Durable Intelligent).
► Les rencontres du LUDI 2019