Produits céréaliers

2ème port français exportateur de céréales

Sica Atlantique quai Lombard

Fort d’un hinterland céréalier riche, Port Atlantique La Rochelle et ses opérateurs, Groupe Sica Atlantique et Socomac - Groupe Soufflet, ont développé ensemble une stratégie de croissance régulière et continue de la filière, qui mise sur des savoir-faire opérationnels et la qualité des accès nautiques et ferroviaires.

Jouissant d’un positionnement au débouché de la 3ème région céréalière de France (Source Agreste récolte 2018), le Port voit transiter une large gamme de produits céréaliers tels que blés tendres et durs, maïs, orges de brasserie ou fourragères, tournesol, colza, et luzerne. Sur le marché export, les productions issues de cette région sont réputées pour leur qualité. Cette reconnaissance, alliée au développement de l’offre massifiée de pré-acheminement par voie ferroviaire, donne aux producteurs céréaliers français accès à un marché à plus forte valeur ajoutée.

En 2019, le tonnage global des trafics ferroviaires pré et post acheminés se composait à 87 % de céréales. Le trafic de céréales a été opéré à 62 % par Fret SNCF et à 38 % par OuestRail.

Le tonnage 2019 de céréales et oléagineux s'élève à 4 139 086 tonnes soit 42 % du trafic total du Port, en augmentation de 5 % par rapport à 2018.

Leader sur la façade Atlantique, et 2ème Port français exportateur de produits céréaliers, le Port exporte régulièrement vers le Maghreb, le Moyen-Orient et l’Afrique de l’Ouest. On observe également une augmentation du trafic intra-communautaire notamment vers l’Italie, le Portugal et le Royaume-Uni.

Ces remarquables résultats sont le fruit de la complémentarité de ses deux opérateurs, l’un privé, Socomac – Groupe Soufflet, l’autre coopératif, Groupe Sica Atlantique, qui investissent régulièrement dans l’augmentation de leur capacité d’accueil et la modernisation de leurs outils de production.

En mars 2018, Socomac - Groupe Soufflet a inauguré un nouveau silo bord à quai. Il représente une capacité de stockage de 63 000 tonnes portant la capacité de stockage du groupe à La Pallice à 188 000 tonnes. Grâce à cet investissement de 32 millions d’euros, Socomac  - Groupe Soufflet est passé d’une capacité de 1 600 000 tonnes de céréales exportées à 2 000 000 tonnes. 

De son côté, le Groupe Sica Atlantique a investi dans un nouveau grainoduc, avec deux bandes transporteuses capotées, visant à augmenter les débits d’expédition et permettant d’absorber les à-coups logistiques. Le grainoduc a été mis en service en deux étapes : la première bande transporteuse en juin 2018 et la deuxième au mois d'août 2018.

Les deux opérateurs cumulent un total de 232 cellules permettant un blending précis afin de répondre aux cahiers des charges les plus exigeants.

Le Port de La Rochelle est le seul de la façade atlantique à offrir des accès en eau profonde sécurisés et rapides pour des navires de type panamax. Ses postes de chargement dédiés à la filière céréalière permettent des cadences de chargement élevées atteignant 2 500 tonnes/heure par poste (avec deux portiques en simultané, 1 000 et 1 500 t/heure).

Silo Socomac Chef de Baie F

Trafic portuaire 2019

Retrouvez toutes les informations sur le trafic portuaire 2019 dans L'Escale Atlantique N° 136 - Février 2020

Communiqué de presse

Retrouvez ici le dernier communiqué de presse dédié au trafic de la filière « céréales » :